Liste des cahiers CEMEA

Fruit d’une rencontre entre les Cemea et l’association Espas-Mira, ce cahier aborde le thème sensible de la violation de la sphère personnelle et des abus sexuels commis dans les milieux sportifs et de loisirs.

Nous souhaiterions tous ne jamais être confrontés à ces situations, mais, ici encore, « une personne avertie en vaut deux » lorsqu’il s’agit de prévenir, repérer et réagir.

Marco Tuberoso propose donc dans ce cahier des outils pratiques, des repères, des pistes d’actions et de prévention, tant pour les moniteurs que pour les responsables d’activités de loisirs.

Le repas s’achève, le temps des vacances où rien ne presse pour aller se coucher. En camp, c’est le moment tant attendu de la veillée. Festive, ludique ou féérique, elle prend une saveur particulière donnée par la lumière qui décline et premières ombres de la nuit.

Marion Rétat propose ici un cahier qui permettra d’accompagner petits et grands dans cette aventure. Elle explore un large éventail de possibilités de veillées et pointe les vigilances à avoir pour que ni la fatigue ni les peurs ne viennent gâcher la fête.

273Vous avez prévu des activités en extérieur avec les enfants et voilà que la pluie s’en mêle ! Catastrophe ? pas si sûr…
Bien équipé, rien ne fait obstacle à une sortie et la pluie offre mille occasions de découvrir la nature, d’explorer ses sensations, de tester de nouvelles activités.
Ce cahier vous propose trucs et astuces pour équiper les enfants, anticiper le retour au sec, et, entre deux, vivre des activités extérieures ludiques, créatives et scientifiques sous la pluie.

272Grand nombre d’enfants expérimentent la séparation d’avec leurs parents pour la première fois lorsqu’ils partent  en camp. Or quitter ses proches, même pour quelques jours, n’est une expérience anodine ni pour les enfants, ni pour leurs parents.Et pourtant quelle riche aventure ! L’enfant  va découvrir d’autres façons de faire et de vivre  ensemble, il va gagner en autonomie.
Ce cahier est destiné tant aux moniteurs ou responsables de camp, qu’aux enseignants et aux parents envisageant de faire vivre cette expérience à leurs enfants.
Amélie Giafferi et Amélie Anciaux associent leurs expériences complémentaires pour y proposer des pistes aux uns et aux autres et que les enfants puissent profiter pleinement de toute la richesse éducative d’un départ.

271Bien des livres expliquent aux enfants les étoiles, la voûte céleste et le système solaire. Mais au-delà de ces connaissances, comment aborder ces questions de manière ludique ? Comment organiser dans de bonnes conditions une sortie d’observation ? Quelles activités mettre en place sur quelques minutes ou quelques jours pour donner à tous accès à ce monde à la limite des sciences et du rêve ?

Dans ce nouveau cahier cemea, Mickael Fernandes nous propose un condensé de connaissances en astronomie relié à des activités diurnes et nocturnes adaptées à chaque âge, et nous ouvre les portes du ciel.

270Pourquoi faire des installations en bois ? Pour le plaisir de créer, de travailler avec des matériaux naturels. Pour vivre avec les enfants l’entraide, la solidarité, le « faire-ensemble », le respect de la nature et des autres. Pour vivre un projet collectif, pour être « utile au groupe ». Pour permettre aux enfants de s’approprier leur lieu de séjour : ils en imaginent les espaces, créent les aménagements, à partir de rien.
Pour quoi faire des installations en bois ? Pour que le reste de votre séjour soit confortable et plus aisé. Ce sera à vous de créer avec les enfants les installations qui vous seront UTILES et PRATIQUES, en fonction des autres activités de la semaine, du thème…

Ce cahier vous donne quelques techniques de froissartage (technique scoute d’installation de constructions) qui ont su faire leurs preuves lors de nombreux camps avec des enfants de tous âges et des pistes pour accompagner les enfants dans cette aventure. Les installations proposées en fin de cahier ne sont là que pour vous donner des idées : à vous de les améliorer, de les imaginer autrement, de laisser libre cours à l’imagination des enfants !

Ce cahier a été rédigé par Marion Retat, ancienne responsable scout.

Les jeux traditionnels ont bien des fonctions motrices, symboliques et pédagogiques. Mais aussi, « le jeu remet l’enfant, et l’adulte qui s’y prête, dans 269une situation certes fictives, mais représentative de sa façon de gérer les conflits, l’amitié, la compétition, l’égocentrisme. Le jeu, du moins sa pratique, peut être considéré comme un reflet de nos manières d’être, de faire, bref de vivre. »

Ce cahier tente d’expliciter tous les apports du jeu sur le développement de l’enfant et regroupe une douzaine de fiches de jeux pour s’essayer / pratiquer avec les enfants de tous âges avec ou sans matériel.

Ce cahier a été rédigé d’après un texte original de Franck Burille et complété par des articles de Patrick Surdez.

268Ce cahier aborde les spécificités du rôle de responsable et notamment les questions à se poser pour assurer le bon fonctionnement d’une équipe et pour déléguer des tâches et des responsabilités en toute sérénité.

Ce cahier a été rédigé par Benoît Gros, militant cemea.

267La communication est un domaine complexe, abordé par différentes écoles et divers courants de pensée, qui réclame étude et pratique. Ce cahier a pour but de proposer quelques clefs de compréhension et quelques outils qui peuvent être expérimentés sans pré requis. Ils s’inspirent de concepts notamment développés par deux courants : « l’écologie relationnelle » et « la Communication NonViolente » dont certaines références et ressources sont présentes dans la bibliographie et les annexes.

Ce cahier a été rédigé par Alexandre Ariosa et Gwenaëlle Fontaine, militants cemea.

266Ce cahier vous permettra d’aborder les activités aquatiques sereinement et vous donnera autant d’idées d’activités ludiques que d’activités scientifiques à faire avec petits et grands.

Ce cahier a été rédigé par Adrien Bonny, militant cemea.

265Jouer dehors, profiter du plein air, c’est bon pour les enfants« : Une phrase que l’on entend souvent. Pourquoi? Quel est réellement le bienfait de la nature pour les enfants? Comment jouer dehors contribue-t-il à leur développement?

Mais aussi: Comment occuper les enfants en extérieur? Que leur proposer comme activités? A quelles notions sécuritaires faut-il faire attention?
Ce sont autant de questions qui se posent lorsque l’on envisage d’emmener un groupe d’enfants dans un milieu naturel, quel qu’il soit.

Ce cahier s’adresse à toute personne qui souhaite animer des sorties dans la nature pour des enfants âgés de 2 à 5 ans. Vous y trouverez des réponses à ces questions, ainsi que des pistes de réflexion et des idées d’activités qui vous aideront à mettre en place vos propres sorties.

Il est composé de deux parties bien distinctes: une première partie comprenant quelques généralités et conseils sur l’organisation de sorties-nature avec de jeunes enfants, et une seconde partie avec toutes sortes d’activités à leur proposer, organisées par fiches.

Ce cahier a été rédigé par Oliva Von Ernst, miltante cemea

#264 - intégration de la différenceLorsque l’on parle d’intégration, on y associe assez rapidement le terme « handicap » ou « handicapé ». L’intégration concernerait les personnes handicapées, le fait de les intégrer dans un groupe de personnes valides ou non handicapées.

L’auteur propose, dans un premier temps, de redéfinir ce qu’est l’intégration, qui elle concerne, et de réfléchir à qui sont ces personnes handicapées, en restant bien sûr toujours en lien avec le cadre des camps de vacances. Pourquoi parler d’intégration en camps de vacances? Qui cela concerne-t-il?

Dans un deuxième temps, sera décrite une démarche concrète, celle d’un organisme de camps de vacances: Vacances Nouvelles. En effet, Vacances Nouvelles a décidé, en 1994, de se donner les moyens d’intégrer des enfants mentalement handicapés dans ses camps de vacances. Si la réflexion s’est d’abord axée sur les jeunes pour lesquels il était visiblement le plus difficile de trouver une place dans le cadre d’un camp et aussi de ceux avec qui les moniteurs rencontraient apparemment le plus de difficultés, ou en tous cas les jeunes envers qui ils avaient le plus d’appréhensions ou de questions.

263Dans ce cahier, « Voilà Romandie » partage avec nous son expérience sur la prévention. Nous partons du principe que, dans n’importe quelle activité de jeunesse, des sujets de prévention peuvent être abordés avec les participant-e-s, à condition de le faire de manière adéquate.
Le but de ce cahier n’est pas de former des moniteurs, mais de proposer un aperçu de jeux pour aborder des sujets qui touchent tous les jeunes.
Ce cahier a été imaginé pour vous donner envie d’utiliser des outils simples, sous forme ludique.

262Suite aux nombreuses demandes émanant des moniteurs, responsables et organismes, il semblait nécessaire d’offrir un repère théorique accessible à tous.
Par ailleurs, il faut bien reconnaître que les camps de vacances pour adolescents sont délicats à gérer dans la mesure où ils posent un certain nombre de problèmes différents de ceux rencontrés dans les camps de vacances pour enfants. En outre, bon nombre de moniteurs disent de ces camps qu’ils sont les plus difficiles, et nombreux sont ceux qui ont d’ailleurs quelques craintes à « affronter » une telle tranche d’âge.
C’est que les adolescents font parfois peur : ils sont, selon certains, « non maîtrisables, souvent révoltés, parfois violents, toujours incompréhensibles ». Entre enfance et âge mûr, entre quête d’identité et franche opposition à l’adulte, l’adolescent est aux prises à des bouleversements tant physiques que psychiques qui l’éloignent de nous, en en faisant l’habitant d’un monde auquel nous n’avons à priori, pas accès.
Pourtant nous y sommes tous passés… Il suffit de faire l’effort de s’en souvenir. Un souvenir qu’il est d’ailleurs bon de réactualiser lorsqu’on se destine à l’animation d’un camp pour adolescents ou plus simplement, à la lecture de ce texte.

261Ce cahier traite des phénomènes du développement sexuel, de la puberté, la notion de communication reliée à l’expression sexuelle ou encore de la responsabilité de chacun dans ce domaine.

260Ce cahier aborde les notions des besoins physiques et affectifs ainsi que des possibilités d’y répondre à travers des éclairages sur l’organisation de la vie quotidienne.

259A travers la lecture de ce cahier, vous serez à même de structurer une activité de A à Z, de l’idée à la préparation, du déroulement au bilan en prenant en compte les besoins des participants et les objectifs pédagogiques que vous visez.

258Il s’agit d’une réédition d’un cahier cemea paru en 1995 et il fait suite au cahier 254.

A l’instar de la technique d’animation des marionnettes, son contenu n’a pas pris une ride. L’activité « marionnettes » n’est pas nécessairement fixée à l’avance. Elle peut naître en différentes occasions. Par exemple, il suffit de redécouvrir ces formes suggestives que la nature offre, à l’occasion d’un jeu (en forêt, dans un parc…) et de créer des personnages et leur faire prendre vie dans ce milieu.

Toutefois, une scène apporte au spectacle une ambiance particulière et tend à accroître l’intérêt du spectateur. Elle fixe le décor et, par là même, assure l’unité de lieu de la comédie.

Passez derrière le décor et découvrez ses secrets…

257Que l’on soit à pied ou à vélo, que l’on se trouve sur une route de campagne ou au sommet d’une montagne, savoir s’orienter est essentiel.

L’orientation est surtout affaire d’observation. La lecture de carte découle de cette science. C’est un domaine régi par des codes de lecture précis.

Ce cahier vous permettra, étape par étape, de préparer une courte balade ou une randonnée. De l’itinéraire au matériel nécessaire, en passant par des conseils à appliquer lors de votre activité, ce cahier sera un outil utile et pratique.

256Le théâtre d’impro, activité artistique, cérébrale et… sportive.

Changer dix fois de peau dans une journée, raconter des histoires, réinventer sa vie, s’affirmer, se surprendre soi-même. Voici ce que vous propose l’auteur de ce cahier. Il n’a pas d’autre ambition que de vous donner le goût de l’improvisation et du théâtre, de partager son enthousiasme pour cette technique dans un esprit ludique et festif.

Ce cahier vous propose 25 jeux et exercices, chacun décrit dans une fiche explicative, afin de vous permettre de monter judicieusement votre propre atelier.

255Ils ne sont pas très nouveaux les new games. Le premier cahier est paru en 1985 et nombreuses sont les personnes qui s’adressent à nous pour avoir des références dans ce domaine.

New désigne l’esprit de ces jeux. Autrement dit, un new game n’est pas forcément un nouveau jeu et un jeu traditionnel n’est pas forcément un jeu du passé.

Les new games sont non compétitifs, l’accent n’est donc jamais mis sur le résultat de ces jeux. Le principe de ces derniers est basé sur la collaboration et la solidarité.

254Ce cahier est une réédition d’un cahier-cemea paru en 1995, dont le contenu n’a pas pris une ride.

La création de marionnettes se révèle un atelier permettant la mise en avant de la spontanéité et de la créativié, tant des participants que des moniteurs. La marionnette est un objet reflétant les vertus et les défauts de la vie réelle, tout en permettant la projection de rêves, de métamorphoses et les retournements de situation.

Partant d’une brêve réflexion sur les spécificités du théâtre de marionnettes, ce cahier présente des fiches techniques de construction, bien illustrées et détaillant tout le matériel nécessaire. Vous serez guidé pas à pas dans la construction de plusieurs types de marionnettes, adaptés à divers âges.

253Ce cahier est le fruit d’une rencontre entre les cemea et l’association mira qui oeuvrent, chacune dans leur domaine, à promouvoir un encadrement de qualité dans les organismes de loisirs.

mira cherche à lever le tabou qui persiste encore concernant la violation de la sphère personnelle et les abus sexuels commis dans les milieux sportifs et de loisirs.

Ce cahier est un outil pratique qui offre des pistes d’actions et de prévention tant pour les moniteurs que pour les reponsables d’activités de loisirs.

252Cette brochure a pour but de vous faire découvrir la technique de base du feutrage par le biais de réalisations très simples. Une première approche que vous pourrez, si le coeur vous en dit, développer, expérimenter et personnaliser par la suite. Sachez que la plupart des conseils, astuces et explications sont le fruit des différents essais qui font l’expérience de la rédactrice.

Le feutre et l’animation, avantages et obstacles.

Le matériel de base.

Le matériel pour le feutrage à plat.

Diverses créations (un bouton, une boucle de feutre, un scoubidou, une bague, des bracelets, des cordons, des sacs, des pochettes, etc.)

251Pourquoi les tuyaux de la maison se briseront-ils s’ils gèlent ?

Pourquoi un bateau en acier ne coule-t-il pas ?

Pourquoi l’eau chante-t-elle en chauffant.

Pourquoi proposer un cahier d expériences scientifiques sur l’eau ?

Les sciences et la technologie prennent une place importante dans nos vies et apprendre à les apprivoiser, à percer leurs secrets est une grande aventure. Toutefois, il ne faut pas se laisser décourager par la complexité de la tâche. A travers des expériences faciles à réaliser, avec du matériel accessible et peu coûteux, ce cahier appelle à la découverte de l’eau. C’est une invitation à fabriquer, tester, échanger, discuter, argumenter afin de découvrir certaines caractéristiques de l’eau.

Suivons les traces d’Archimède qui, il y a 2200 ans, s’étonnait au bain public du flottement des corps dans l’eau.

250Ce cahier nous propose des outils pour utiliser l’espace comme ressource pour ceux qui y évoluent. Le rédacteur s’est attaché à réaliser une analyse géographique d’un lieu (une maison de camp), occupée temporairement par un groupe d enfants et de moniteurs pour en étudier les phénomènes interrelationnels qui influencent les comportements, les activités.
Il met en évidence pourquoi les participants préfèrent certains espaces pour y avoir des comportements indésirables, comment et pourquoi investir une maison de camp en disposant le matériel dans ce lieu et pas d autres, bref comment les adultes peuvent agir sur l’espace et sur l’utilisation qu’en font les enfants.

Le « regard géographique » du rédacteur (permanent depuis plusieurs années dans un organisme de vacances genevois) est consolidé par une très grande expérience des camps de vacances.

Toutefois, le regard qu’il porte sur le camp de vacances pourrait être transposé sur des structures comme foyers d éducation ou les maisons de quartier.

249La prise en compte des rythmes de vie et besoins de l’enfant est une
chose importante en colonie de vacances. C’est de cela que dépendent
son bien-être, son enthousiasme, sa sécurité affective.
Cependant, la volonté de respecter les besoins clé – tels que sommeil,
faim, échanges sociaux, affection, etc. – et de leur fréquence
d’apparition dans la journée nécessite une bonne connaissance
théorique de l’enfant, de son développement psychoaffectif et de
ses rythmes de vie.
Partant de cette conviction de base j’ai cherché, au travers de
cette recherche, à collectionner les informations permettant de
mettre sur pied un camp tenant compte d’abord des rythmes
de vie et besoins de l’enfant.
Je considère en effet que pour mettre en œuvre un projet en
sachant sur quoi il se base, il faut partir de la théorie pour
aller vers la pratique; travailler en professionnel, c’est proposer
une démarche qui va plus loin que l’usage du simple
«bon sens», de l’intuition.
Dans la partie théorique de ma recherche, présentée dans ce
cahier, j’aborde le développement psychoaffectif de l’enfant,
le rythme veille-sommel, la fatigue et le rythme échanges
sociaux-repli sur soi. Ces différents thèmes sont traités de
façon assez scientifique, étayés par des lectures d’ouvrages reconnus.

Michel Graf, rédacteur.

248Lorsqu’on visite à pied, par tous les temps et toutes les saisons un environnement naturel, il suffit d ouvrir les yeux pour pénétrer les bizarreries et découvrir les matériaux qui pourraient nous être utiles à composer une oeuvre, une création artistique qui port le nom de « land-art ».

Cette activité, qui fait particulièrement appel au hasard des découvertes et à l’intuition, permet aux participants de développer leur créativité et leur imagination à travers la mise en oeuvre d un travail individuel ou collectif.

La rédactrice vous propose une démarche simple à reproduire dans un camp de vacances ou une activité de loisirs avec des artistes en herbe de 7 à 77 ans.

247Ce cahier a comme intention de se pencher sur la question des camps de vacances et de leur avenir dans un monde qui évolue et dans lequel les besoins en matière de loisirs pour la jeunesse se transforment.

246Ce cahier vous propose des bricolages à réaliser avec des enfants uniquement avec des matériaux recyclés.

Vous trouverez quelques petits trucs pour que tout se passe bien avec les enfants ; préparer le matériel, couper et percer, fixer, peindre, récupérer et gérer le matériel, présenter les oeuvre, ranger.

Vous retrouverez quelques modèles faciles pour commencer.

245Le but de ce cahier est de proposer des activités créatrices autour des plantes sauvages selon les quatre saisons.

Pour chaque plante proposée vous trouverez une fiche technique avec une description de la plante et de son milieu, ainsi qu’une activité à réaliser autour de la plante.

244Vous trouverez dans ce cahier comment accueillir des enfants dans la cuisine ; plein de façons d’envisager la participation  des enfants dans la cuisine d’un camp ; combien d’enfants en cuisine ? peuvent-ils venir à n’importe quel moment ? quelle organisation ; la sécurité ; comment mettre en place un atelier cuisine et plein de recettes faciles (et plus élaborées) à faire avec les enfants.

242Ce cahier aborde les notions d’autorité, d’attitudes pédagogiques et de sanctions et punitions. Ces trois thématiques sont fortement liées entre elles, de l’une découlent les autres. L’autorité est relative à ce que je dois travailler sur moi, ce qu’il me faut assumer comme responsablités et comment me faire respecter dans mon rôle.
Les attitudes pédagogiques traitent des formes d’interactions que j’entretiens avec les enfants. Comment est-ce que je me comporte, en suis-je conscient ? Est-ce adéquat ? La sanction est-elle différente de la punition ? Si oui, pourquoi sanctionner et pourquoi punir ? Quels sont les enjeux et les conséquences ?

Ce cahier a pour but de clarifier certaines notions. De mettre de l’ordre, d’apporter certains éclaircissements autour des notions d’autorité, d’attitudes pédagogiques et des notions de sanction et punition. C’est l’occasion également d’approfondir certaines réflexions et d’ouvrir des portes vers de nouvelles perspectives.

241Le cahier – Gestion écologique d’un camp II – vous permettra d’évaluer, au moyen d’un outil (unique en son genre) la pression que vous exercez sur l’environnement dans le cadre d’une activité tel qu’un camp.

Pour apprivoiser cette méthode, nous vous conseillons de vous exercer chez vous, en ne travaillant qu’un seul des cinq thèmes proposés. Vous pourrez mieux appréhender le temps nécessaire à la réalisation de ce jeu et ainsi assimiler tranquillement la démarche sans être bombardé de questions « parasites » que les enfants ne vont pas manquer de vous poser lors de sa réalisation sur le terrain.

N’hésitez pas à demander conseil auprès des permanents du WWF Suisse et de l’association TerraWatt qui vous guideront volontiers dans votre apprentissage.

Ce Cahier est vendu AVEC le cahier n°241 « Gestion écologique d’un camp I » (le tout pour 10chf)

240Ce cahier vous permettra de préparer et vivre un camp en tenant compte de critères écologiques.
Quels thèmes concernant la protection de l’environnement peut-on aborder en camp, comment les présenter et quelles activités peuvent être réalisées ?
Il vous permettra certainement de trouver des réponses adaptables à vos besoins. Il présente en effet de nombreuses pistes afin d’intégrer à la gestion d’un camp, de manière suivie ou ponctuelle les problématiques suivantes :

– la gestion des déchets (les types de déchets, le tri, le recyclage, etc)

– la gestion des transports (les déplacements liés au camp, les émissions de CO2, etc)

– la consommation d’énergie (l’utilisation de l’électricité, du chauffage, etc)

– l’alimentation (le choix de ce que l’on achète, les labels, etc.)

– l’eau (notre consommation personnelle, la pollution de l’eau, etc.)

– évaluation de votre empreinte écologique.

239Ce cahier a pour objectif de vous guider dans l’organisation d’un jeu de piste et de grands jeux.
Ce type d’animation, pourtant très utilisée dans les camps, s’avère souvent décevant au niveau de la réalisation sur le terrain. En effet, la plupart du temps, c’est le manque de réflexion et de préparation avant le jeu qui mène à cette déception.
Ce cahier vous propose des outils pratiques mais aussi des réflexions pour vous permettre d’organiser un jeu de piste ou des grands jeux dans les meilleures conditions.

238Ce cahier propose des jeux d’expression basés sur le mouvement et la musique. L’enfant ou l’adulte est invité à bouger, à explorer des mouvements avec les différentes parties de son corps, à communiquer par des gestes, des émotions ou des mimiques. Ces activités doivent aussi permettre à chacun de laisser libre cours à son imagination et faire place ainsi à l’expression personnelle. Le tout pratiqué dans un climat de découverte et de plaisir.

237Dans ce cahier, vous allez trouver des trucs simples, pas chers et ingénieux pour concrétiser vos envies.

Vous aviez des moyens mais pas la technique ?

Vous trouverez au long de ces pages des explications sur différentes disciplines, de l’apprentissage du jonglage à celui des acrobaties en passant par l’art de l’équilibre et celui de l’expression.

Après la lecture de ce cahiers, vous saurez créer et accompagner un univers où technique et plaisir se rejoignent et dans lequel les enfants pourront modeler un spectacle en fonction de leurs envies et de leurs idées.

236Jouer avec le vent. Une activité que l’on peut aisément proposer à des enfants lors d’un camp de vacances ou d’un centre aéré. Nous vous proposons dans ce cahier des techniques simples à la portée de jeunes enfants qui peuvent ainsi fabriquer un cerf-volant personnalisé et surtout qui vole bien, le tout « pour pas cher ».

Vous trouverez également des idées pour animer des expériences autour de l’air ainsi que des petits bricolages.

235Ce cahier s’adresse principalement aux monitrices ou moniteurs n’ayant pas ou peu d’expérience de contes et qui souhaitent se lancer dans le cadre de centres aérés ou de camps de vacances pour les enfants d’environ 3 à 12 ans. Vous trouverez également quelques pistes pour les adolescents qui peuvent avoir du plaisir à écouter des contes bien sélectionnés.

Vous trouverez une boîte à outils de base permettant d’élargir votre vision sur cette activité, de mieux intégrer et restituer les histoires, de vous donner des idées pour les animer, de vous permettre d’éviter les pièges les plus courants.

234L’objectif de ce cahier est d’offrir la possiblité de (re)trouver le plaisir de chanter et d’animer des activités musicales avec des enfants dès l’âge de 4 ans.

Chacune des chansons (12) contenues dans ce numéro se retrouve sur le cd que vous pouvez commander aux CEMEA. Il vous sera alors facile de reproduire les mélodies et de les proposer comme modèles d’interprétation aux enfants.

Dans ce cahier vous trouverez également comment construire des instruments de musique (8) simples avec un minimum de matériel et de coût.

Un CD accompagne ce cahier, il est vendu au prix de 12.-

232Ce cahier propose des diverses activités sensorielles. Les activités proposées ne demandent pas de connaissances spécifiques, simplement de la motivation et une envie de se rendre dans la nature pour apprendre ou réapprendre à utiliser non sens.

Vous trouverez deux animations « clé en main » …la galerie nature… pour des jeunes dès 10 ans et …où son passés les gnomes… pour des jeunes enfants dès 5 ans.

Vous trouverez également 20 fiches d’animation.

231Ce cahier est consacré à l’aspect « santé » dans les camps de vacances et ne se veut pas un manuel de premiers secours. Il traite le thème de la santé dans un sens plus large.

Savoir s’occuper de la santé d’enfants ou adolescents, ce n’est pas seulement être capable de les amener chez le médecin ou de faire la respiration articielle sans relire le manuel. Il s’agit avant tout de leur offrir un rythme de vie adéquant et un milieu affectif équilibré. Parfois les symptômes physiques extérieurs (ex. mal de ventre) peuvent être uiniquement le reflet d’un manque affectif, d’un besoin d’entrer en relation avec l’adulte, d’être rassuré. Ces symptômes ne sont pas bénins. Il est important de savoir leur donner une réponse appropriée. En prenant, par exemple, du temps avec l’enfant, en lui offrant un moment privilégié, savoir être suffisamment à son écoute pour comprendre ce qui ne va pas.

En camp, lorsqu’un enfant arrive en disant « j’ai mal au vente », c’est peut-être parce qu’il vient de réaliser que ses parents ne seront pas là ce soir pour le border, mais ça peut aussi être une appendicite aigüe qui commence. Le rôle du moniteur consiste à s’occuper de l’enfant, en prenant d’abord sa plainte au sérieux, en essayant de comprendre ce qui ne va pas, en bref évaluer la situation. Souvent cela suffit pour faire disparaître les symptômes. En revanche, s’ils sont toujours présents, il est important de savoir déterminer le moment où il faut faire appel à une aide médicale.

Ce cahier va essayer de donner quelques réponse, explications ou pistes pour vous aider au mieux dans vos choix, vos actions et vos décisions.

229Ce cahier bricolages faciles et sympas vous propose comment choisir et animer une activité plastique (la motivation des participants, le projet de l’animateur, les objectifs d’un atelier, les pièges à éviter dans l’animation d’un atelier, les questions à se poser avant de mettre en place un atelier ou une activité et quelques conseils relatifs au matériel.

Vous trouverez des bricolages pour se présenter ; de Noël ; pour faire des cadeaux ; des marionnettes ; la construction de jeux ainsi que des recettes de pâte à sel, pâte à modeler et papier mâché.

226Ce cahier, prévu avant les grandes envolées de l’été, vous propose un répertoire de jeux et quelques points sur l’animation.

225Bouffer, s’alimenter, cuisiner, manger…

Se nourrir n’est pas un acte simple destiné uniquement à satisfaire le besoin fondamental de s’alimenter. C’est aussi le plaisir collectif de préparer et consommer des aliments. Les repas sont un moment de pause qui ritualise la journée. On prend le temps d’être ensemble.

La cuisine tient une grande place dans un séjour de centres de vacances et peut donner le « ton ». Trop d’équipes de moniteurs partent en camps avec peu de connaissance du sujet, ce qui amène parfois des séjours avec une ambiance morose et terne comme un plat de ravioli.

Le rédacteur de ce cahier vous livre quelques recettes et trucs, pour que le plaisir de manger donne des couleurs à la nécessité de se nourrir.

H-SEncadrer des mineurs ? être engagé comme moniteur de camp de vacances ? Auxiliaire dans une crèche, moniteur en maison de quartier, baby-sitter, animateur parascolaire ou encore éducateur spécialisé ? Vivre une expérience professionnelle ou bénévole dans l’animation, l’enseignement ou l’éducation ? Partir en camp avec ses élèves ?
Voilà l’ambition première de cet ouvrage : répondre aux questions que soulève la prise en charge d’enfants et de jeunes pour ces professionnels ou bénévoles.
Cet ouvrage vous propose ainsi une synthèse du cadre juridique suisse de l’encadrement de mineurs hors du cadre familial.

Ce cahier hors-série est la troisième version « mise à jour et augmentée » d’un cahier qui rencontre un franc succès depuis plusieurs années auprès de notre public et qui fait référence auprès de nombreux partenaires et organismes associatifs ou étatiques en Suisse romande.