Les cemea hier et ailleurs

Les Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Éducation Active (CEMEA) sont organisés au niveau international. Créés dans les années 30 en France ils ont pris un essor dans le monde entier. Ils sont aujourd’hui actifs dans plusieurs pays tels que : Argentine, Autriche, Belgique, Benin, Burkina-Faso, Canada, Colombie, Côte d’Ivoire, France, Gabon, Allemagne, Italie, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Roumanie, Espagne, Sénégal, Suisse, Togo, Tunisie, Hongrie, etc. Une des valeurs fondatrice des CEMEA est d’agir en contact étroit avec la réalité. Les activités dans ces pays sont donc très diversifiées et recouvrent le champ social, celui de l’éducation et celui de la santé.

Mais partout, l’ambition des CEMEA est de nourrir aussi bien les pratiques de formation que les comportements sociaux d’une philosophie, celle de l’Education Nouvelle.

Si leur appellation même fait référence à des méthodes d’éducation active, le but des CEMEA n’est pas seulement d’inventorier, d’analyser, de découvrir ou de diffuser des techniques. Parler de philosophie, c’est évoquer des valeurs. Le socle sur lequel repose l’action des CEMEA tient en quelques principes à la fois simples et essentiels. Ils se nomment lutte contre les exclusions et les inégalités, vision de l’Humain et de ses relations avec son environnement.

Les CEMEA sont présents en Suisse depuis 1947.

Le champ d’action des CEMEA suisses est axé sur la formation à l’animation d’activités de loisirs et camps de vacances pour les enfants et les jeunes.

logos cemea international