Qui sommes-nous ?

Les cemea

Les Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active (CEMEA), créés dans les années 30 en France ont pris leur essor en Suisse mais aussi dans le monde entier.
Les cemea ont pour but de promouvoir les principes de l’éducation nouvelle et les méthodes d’éducation active en proposant un programme de formation et en publiant les Cahiers-CEMEA.

Un mouvement d’éducation

Des méthodes d’éducation active

Un organisme de formation

qui affirme que l’éducation s’adresse à tous, sans distinction d’âge, de culture, de sexe, de convictions, de situation sociale, qu’elle est de tous les instants et que tout être humain peut se développer et se transformer au cours de sa vie ;

qui soutient que l’éducation doit se fonder sur l’activité, essentielle dans la formation personnelle et dans l’acquisition de la culture et qui considère que le milieu est primordial dans le développement de l’individu.

qui privilégient l’engagement personnel et s‘appuient sur le groupe comme facteur d’évolution, de confrontation constructive, de questionnement et d’action ;

qui font vivre aux participants les options éducatives défendues par les CEMEA : la confiance, l’autonomie, le respect des rythmes, la valorisation des compétences… ;

qui proposent des situations pédagogiques actives et variées, des temps de découverte, de coopération : un processus interactif et participatif reposant sur l’expérience des participants ;

qui permettent de nombreux moments d’échanges, des activités d’expression et de communication faisant appel à la créativité, des mises en situation,des jeux de rôles… en alternance avec des travaux de recherche ;

qui contribuent au renforcement des compétences et des capacités d’action des intervenants des milieux éducatifs et socioculturels ;
qui forgent un regard critique sur la société.

qui affirme que la formation est un espace d’éducation permanente, d’existence sociale marquée par l’intérêt de l’action collective et qu’elle doit privilégier l’élaboration du savoir par l’individu lui-même pour renforcer ses compétences et sa capacité d’action ;

qui s’adresse à toutes les personnes bénévoles, volontaires ou salariées, engagées dans des actions culturelles, éducatives, sociales… et qui, dans leur association, sur leur lieu de travail, dans leur vie quotidienne, leurs engagements personnels… croient en la possibilité pour chacun de se développer tout au long de la vie ;

qui met en œuvre différents dispositifs (formations, recherches, échanges…) pour favoriser l’émancipation et la prise de conscience des acteurs de changement sur les enjeux de l’éducation dans la société.

Ils tendent à :
• favoriser la qualité de l’encadrement des enfants et adolescents durant leurs temps de loisirs en collaboration avec le terrain des centres de vacances;
• participer à l’engagement citoyen des jeunes adultes auprès des organismes;
• être acteurs du changement dans la politique de la formation des moniteurs et responsables de centres de vacances et d’autres activités de loisirs.
En utilisant :
• l’individu en le plaçant au centre de sa formation, porteur d’un savoir et d’une expérience de vie propres et indissociables;
• le groupe qui se révèle comme un lieu favorable aux échanges et au partage des expériences;
• le partenariat avec des organismes de vacances pour rester à l’écoute des besoins de formation des moniteurs de centres de vacances et d’activités de loisirs.
Les formateurs :
• travaillent au développement de ces formations;
• ils sont passionnés et possèdent un savoir-faire et une expérience dans le domaine des centres de vacances.
Le soutien :
• les CEMEA sont une association à but non lucratif soutenus et contrôlés financièrement par diverses instances cantonales et fédérales.